Le réseau publicitaire français renforce ainsi ses liens avec le groupe Bolloré, son premier actionnaire, et prépare des acquisitions dans le secteur.

INFO FIGARO – Havas pousse ses pions dans la production. En 2007, sous l’impulsion de Dominique Delport, le groupe de communication français a racheté la société de production Upside Télévision via sa filiale Havas Media France et créé Havas Entertainment pour offrir des solutions d’«advertainment» (divertissement publicitaire) aux clients du réseau. Aujourd’hui, Havas franchit un nouveau cap en créant une agence de production audiovisuelle, en partenariat avec Direct 8, la chaîne de la TNT créée il y a quatre ans par le groupe Bolloré, premier actionnaire de Havas.

Appelée Havas Productions, la nouvelle entité a la vocation de ­produire des contenus de marque pour les clients conseillés par les différentes agences du groupe. Elle poursuivra, par ailleurs, les acti­vités d’agence de presse audiovisuelle d’Upside Télévision (reportages et documentaires pour «Capital», «66 Minutes», «Envoyé spécial»…), notamment en devenant le «prestataire privilégié» de Direct 8. Cette dernière partagera, pour sa part, ses moyens et son savoir-faire dans la production de programmes de flux. Le réseau Havas Sports & Entertainment sera, enfin, chargé de la distribution internationale des productions. Antoine Robin, ex-directeur général d’Upside Télévision, assurera les mêmes fonctions à la tête de Havas Productions.

«Le projet nous permet de développer les savoir-faire de l’agence de presse. Nous poursuivons une stratégie opportuniste d’acquisitions, dans les domaines du flux, du divertissement, de la fiction, du Web et pour tous les formats de diffusion», annonce Yannick Bolloré, directeur général de Bolloré Media et coprésident de Havas Productions. L’agence, qui vise 7 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 40 collaborateurs en 2009, doit ainsi doubler de taille dès l’an prochain.

Nouveaux formats

«Nous sommes le premier groupe à faire un choix aussi radical sur la question des contenus», indique Laurent Habib, directeur général du groupe Havas en France. Pour lui, il est stratégique. «À terme, 70 % des contenus de marques sur le Web seront audiovisuels. Avec le développement des tablettes multimédias et des écrans de téléphone, nous serons obligés de développer des contenus sur des supports et dans des formats nouveaux. Mais la communication à 360 degrés ne doit pas se traduire par une déperdition de l’identité des marques. Cela demande un savoir-faire en ingénierie des contenus pour pouvoir anticiper leur exploitation.» C’est ce que Havas a fait, par exemple, pour EDF. Les entretiens vidéo réalisés avec des collaborateurs d’EDF ont été reproduits en portraits pour une campagne en presse écrite. Ils sont, en parallèle, disponibles sur le Web et ont servi à créer un film cinéma et pourront même être réunis dans un ouvrage. De même, la publicité des Bébés Roller pour Évian a fait l’objet d’un making-of, déjà acheté dans une quarantaine de pays.


http://www.lefigaro.fr/medias/2009/11/25/04002-20091125ARTFIG00294-havas-cree-une-societe-de-production-.php

Publicités