La publicité sur internet a vu sa croissance divisée par quatre en 2009 en France, mais a mieux résisté à la crise que le reste du marché publicitaire, selon le bilan annuel présenté hier par le Syndicat des régies internet (SRI) et Capgemini Consulting.

En 2009, le marché de la communication online a progressé de 6% pour atteindre 2,11 Mds€ nets. Le digital (internet + mobile), qui a mieux résisté à la crise que les autres medias, renforce son poids dans les stratégies de communication des annonceurs. Le net ralentissement de la croissance observé au 1er semestre ne s’est pas accentué. Pour autant, le bilan des différents canaux est très contrasté, le search conforte sa position de premier segment d’investissement online avec une croissance de 10% par rapport à 2008 et un montant investi de 880 M€ nets.

Deuxième segment en valeur avec 580 M€ nets de CA, le display baisse de 6% en 2009. Les annuaires online qui ont subi l’effet de la crise avec un semestre de retard ont vu leur croissance se maintenir à 7%. L’affiliation totalise un chiffre d’affaires de 157 M€ (+12%). L’E-mailing a connu une année difficile (-20% soit 104 M€ de CA) avec une forte pression sur les prix, une conversion vers un modèle de vente essentiellement à la performance et des problématiques d’efficacité. Les comparateurs de prix ont progressé de +12% (101 M€ de CA). Enfin, le Mobile connaît la plus forte croissance du marché de la communication online, +30%, avec 23 M€ de CA.

Publicités